A toutes les victimes de la bêticide

A toutes les victimes de la bêticide

dimanche 26 mai 2013

Ai'ta ! ha Plougastell

Peut être avez-vous remarqué la disparition il y a quelques mois des panneaux « fontaine blanche » à Plougastell ? Ces derniers ont réapparus ce samedi 25 Mai au cours d’une opération visant la résidence secondaire de Jean marc Ayrault, à Sarzeau-Sarzhav (56). Photo jointe (Ces informations et cette photo peuvent être publiés). Cette action menée par le collectif Ai’ta ! avait pour objectif d’exiger « que François Hollande et le gouvernement tiennent dès cette année leur engagement de ratifier la Charte européenne des langues minoritaires dès cette année ».
Concernant les panneaux « Fontaine Blanche », ai’ta ! revendique leur démontage, car le seul et unique nom de ce village de Plougastell c’est « Feunteun Wenn » .  Le collectif demande que des nouveaux panneaux en breton soient installés. En effet, donner la traduction en français d’un nom de lieu dit breton est une ineptie. Le collectif Ai’ta ! rappel que les usagers locaux appellent le lieu Feunteun Wenn, et que le traduire en français va à l’encontre des recommandations de l’UNESCO au sujet de la préservation du patrimoine mondial immatériel. La toponymie locale en fait partie. L’UNESCO rajoute  que « la toponymie locale, doit être écrite dans l’orthographe de la langue qui l’a créé ». Ainsi tout nom de lieu dit breton écrit avec une orthographe en français ne peut nous satisfaire.
Ai’ta ! soutien donc les Plougastelen et tous ceux qui par choix, dans leur vie luttent pour la transmission, la préservation et la reconquête de leur langue, et précise aux services municipaux et aux élus locaux, que si les panneaux réapparaissaient en français, ils seraient à nouveau démontés. Respecter la langue bretonne, c’est respecter les gens d’ici, c’est valoriser leur connaissance locale. Préserver ce patrimoine oral inestimable qu’est notre langue est une absolue nécessité.
Le collectif Ai’ta ! Brezhoneg bev !
Strollad Ai’ta ! Brezhoneg bev !
http://ai-ta.eu/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire