A toutes les victimes de la bêticide

A toutes les victimes de la bêticide

samedi 25 janvier 2014

Les effets de serres à tomates

Dans sa revue d'automne 2006, l'association "Eaux et Rivières" publiée un article sur les effets de serres des producteurs de tomates. A la lecture de cet article, qui date de 8 ans, le représentant des organisations de producteurs, Pierre Diot (président de la section régionale tomates de Cerafel) annonçait que face "aux actes de délinquance environnementale" il se disait "prêt à intervenir pour que le producteur concerné modifie immédiatement sa pratique". Les clichés ci-dessous, pris entre l'automne 2013 et l'hiver 2014 se passent de commentaires, à l'exception des déclarations du même Pierre Diot en 2006. Extraits.
"le Cerafel développe depuis le milieu des années 1990 des politiques "environnementales et qualité". Gravats de route avec du goudron pour les fondations de remblai.

"La totalité des producteurs est engagée dans une démarche de qualité avec certification (agri-confiance...)". Dépotoir industriel à kervezingar.
"...que des choses fonctionnent bien (recyclage bâche et substrat) d'autres étaient effectives sur beaucoup d'exploitation". Avant...
...après.
"Enfin que persistait une vraie difficulté, concernant les clips et ficelles intimement mêlés à des déchets organiques. A moyen terme l'utilisation de matériaux biodégradables peut offrir une réelle perspective". 1 bobine de ficelle = 12 mètres. 1ha = 22000 plants de tomates. 12x22000 = 264 km de ficelle/ha. Ci-dessus "station expérimentale par dégradation naturelle" dans un bosquet de Plougastel.
Le représentant rappelle que depuis 1999 les acteurs économiques ont signé une Charte de qualité avec le Conseil général du Finistère, notamment sur le recyclage des déchets verts. Fanes...
et feuilles de plants de tomates.
et encore des feuilles, balancées au fond d'une parcelle, loin de la route, loin des regards (enfin pas de tous les regards, on ne peut pas toujours fermer les yeux).  

 Voir aussi http://ddlabeillaud.blogspot.fr/2013/02/a-beauvoir-un-remblai-quest-pas-beau.html

Photos prises à Roc'h nivelen, kervezingar huella, et au cosquer sur la commune de Plougastel-Daoulas (29).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire