A toutes les victimes de la bêticide

A toutes les victimes de la bêticide

lundi 10 février 2014

Un bobo nez rouge



Suite à la publication sur les réseaux sociaux et sur des sites d’informations de la création du bocal des « beaux nez rouges », initiative citoyenne de contre-récolte au pseudo soulèvement des Bonnets rouges, des représentants de ce mouvement sur Brest ont trouvé amusant d’appeler aux représailles sur la personne d’un de ses fondateurs, David Derrien dit dédé l’Abeillaud. « J’ai déposé une information judiciaire en gendarmerie contre un représentant des bonnets rouges de Brest, afin de protéger nos personnes et contrôler les débordements ».

La contre-récolte des Beaux nez rouges, regroupant déjà plus de 30 personnes dont le clown activiste Jean Kergrist, c’est promouvoir l'agriculture paysanne, une politique de l'eau, garantir un maintien de la biodiversité, le développement d'un transport différent, de parler de santé et de botanique, de veiller à la libre circulation des semences, aux ressources maritimes, de dénoncer l'accaparement des terres,...).

Les « beaux nez rouges » ont pour principe d’être un antidote burlesque pour démonter la supercherie historique du mouvement des bonnets rouges, menée par l’intérêt partisan et l’absence de prérogatives environnementales au service d’une agro-industrie polluante, en déclin sur le plan social.

De ce fait, Dédé l’Abeillaud s’interroge sur le caractère de respect d’autrui et d’ouverture à la critique de ce mouvement « j’ai demandé aux administrateurs du groupe sur les réseaux sociaux de publier des précisions sur des propos diffamants. J’ai proposé à la personne incriminée d’appeler au calme. Ces demandes sont restées sans réponses». Le rejet  de se voir caricaturer pacifiquement par l’exposition de personnes avec un nez rouge témoigne d’un état d’esprit réactionnaire et belliqueux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire