A toutes les victimes de la bêticide

A toutes les victimes de la bêticide

samedi 10 mai 2014

March against Monsanto - Guingamp

Le 24 mai prochain sera l'occasion de rejoindre les manifestations organisées à travers le monde pour dénoncer les activités illicites de Monsanto. Si l'appel vise principalement à informer sur les risques sanitaires liés à la présence des OGM dans l'alimentation et l'environnement, Monsanto bâtit également son empire financier sur la commercialisation  de produits phytosanitaires, dont le plus célèbre et funeste d'entre-eux, le round'up.

L'objectif du rassemblement de Guingamp est donc de faire converger les préoccupations liées à l'usage par les industries agricoles, les particuliers et les agriculteurs des pesticides et d'informer sur leurs effets néfastes (santé, eau, environnement,...).

A savoir que la France reste le premier pays en Europe à favoriser une agriculture fortement consommatrice de pesticides avec un peu plus de 100 000 t de produits déversés chaque année. 

Plus de 1000 médecins alertent aujourd'hui sur cette sur-abondance chimique et apportent des éclairages sur les liens entre l'exposition à des pesticides et des pathologies professionnelles, telles que les cas des anciens salariés de Triskalia, intoxiqués sur leur lieu de travail.

C'est une fumisterie de croire que l'action des pesticides se limite à la destruction ciblée d'un organisme vivant. L'exposition aux produits est généralisée et affecte aussi notre santé : il est quand même inquiétant de constater que des résidus de glyphosate du fameux round'up soient retrouvés chez des personnes qui ne l'ont jamais utilisé...

Depuis plus de 50 ans la course au productivisme agricole qui va de paire avec la commercialisation de multiples molécules chimiques ne peuvent épargner notre propre organisme et perturbent profondément son fonctionnement. Il faudrait appeler de nos vœux que soit constitué au niveau international un tribunal pénal, avec une cour indépendante, pour que Monsanto et consorts soient condamnés pour crime contre le Vivant.
 


A ce jour  les associations environnementales / syndicats / organisations de luttes présentes sont : Alerte à l'Ouest, Eaux et rivières de Bretagne, Solidaires 22, Confédération paysanne 22, Ingalañ, (en attente Attac 22). Une réunion de préparation a eu lieu au restaurant le Cessonnais à Saint-Brieuc. Elle accueillait à la fois des individuels mais également des représentants des organisations citées ci-dessus.

Inscription possible sur facebook : https://www.facebook.com/events/640873592646002/?fref=ts

Contact : David ou dédé l'Abeillaud 06 71 88 76 14 ou Anna 06 86 32 87 48 (bretonnante)

Infos pratiques et plan : départ 15 H du stade du Roudourou. Retour au même lieu. La marche sera ponctuée de visites ou intrusions citoyennes dans des lieux ciblés afin d'informer les personnes présentes (tractage). 


Invitation : Pour clore cette journée militante, le Comité breton de soutien aux faucheurs volontaires d'OGM organise une conférence gesticulée et un concert à Kergrist-Mouëloù toujours dans les Côtes d'Armor.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire