A toutes les victimes de la bêticide

A toutes les victimes de la bêticide

mercredi 3 septembre 2014

Suite manif c/Monsanto ?

Mail du 03 septembre 2014
Bonjour à tous ! (message adressé tout azimut mais pour destinataires principaux LES du Cessonnais à St-Brieuc)
J'espère que la vie vous voit en bonne santé ! Après tout, n'est ce pas de circonstance compte tenu des agressions chimiques,et des violations de tout genre dont nous sommes l'objet, "à l'insu de notre plein gré" ? Car on oublie trop souvent de rappeler que l’Être humain, au même titre que la faune et la flore à protéger, est aussi un organisme vivant, vulnérable, et fragilisé par des agissements inacceptables.
C'est ce que vivent aujourd'hui nos amis, ces ex-salariés de Nutréa-Tristekalia, au quotidien. Il était donc important de pouvoir profiter du rassemblement à l'internationale contre Monsanto de mai, pour faire un nouvel éclairage sur leur situation.
J'entends dire parfois que les manifestations, les rassemblements ne suffisent pas et que ça ne sert plus à rien. Personnellement j'y crois toujours car elles entraînent des phénomènes inattendus. J'en prends pour preuve, l'appel de Serge Le Quéau de Sud 22, quelques jours après la manif : "David, je tenais à te remercier, car je suis saturé d'appels de personnes qui pensent avoir les mêmes symptômes que les ex de Nutréa". En effet, il n'est pas donné à tout le monde de manifester, de se rebeller, de s'exposer, de reconnaître des signes de souffrance,...mais voir que d'autres, des personnes qui nous ressemblent, se bougent pour leur droit à la dignité, encouragent à sortir du silence. J'en tire une grande satisfaction. Et qui peut aujourd’hui discerner ce que seraient les retombées de demain, ici ou ailleurs ?
Cette satisfaction n'aurait pas été possible si, lors de la préparation et la réunion au Cessonnais, la somme des énergies de chacun, n'avait pas été décisive. L'urgence de la préparation n'a pas effacé la spontanéité de votre engagement, plus crucial à mes yeux que la représentativité que nous pouvons porter en parallèle. Merci, vous avez toute ma gratitude.
Alors même si nous avons des points à améliorer, et le temps sera notre allié, je vous propose une nouvelle mobilisation pour l'an prochain autour des mêmes thèmes (ogm-pesticide) mais en tâchant de fédérer davantage pour donner une ampleur régionale à la manifestation. Les contours de ce rassemblement restent à définir en mode collégial (date et lieu, cibles, animations festives, outils militants, transport, sécurité...) mais comptez sur ma détermination pour rendre possible l'agglomération des énergies déployées pour résister à l'agresseur.
Pour autant, la réussite d'une telle mobilisation ne sera envisageable que si nous acceptons de réunir dès le départ quelques principes :
- que cet appel reste un appel citoyen avec en soutien les organisations de défenses de l'environnement, les assos de luttes écologiques, les syndicats,...
- que sous prétexte d'une mobilisation à l'internationale nous relocalisions les messages afin de donner la parole et la visibilité à ceux qui sont les plus exposéEs, les plus concernéEs dans leur chair. 
- Que nous récusons toutes tentatives de récupérations ou d'infiltrations par des organisations/individus propageant des revendications de stigmatisations, intolérantes, haineuses.
- Que tout acte de violences (sur la personne, sur du bien privé ou public) est d'office condamnable.
Intuitivement je sais que je peux déjà compter sur certainEs d'entre vous. Nous tacherons de former des groupes de mobilisation par département (?) (pas le plus idéal à mes yeux mais qui permet de raccourcir les déplacements et les échanges) afin dans un premier temps de connaître les dispositions de chacun, en nommant très vite des référents et trouver le mode de fonctionnement le plus adéquat. Dans un second temps nous réaliserons une assemblée plus imposante (Bretagne B5, quelques départements ?), pour donner un cadre précis à nos revendications (le mode collégial).
Nous avons 8 à 9 mois (jusqu'à mai 2015) pour préparer ce rendez-vous. Malgré tout je peux présenter un calendrier approximatif des différentes étapes.
de sept à nov : concertation, mobilisation
décembre : organisation collégiale
jan à  mars : préparation
avril : média,...
mai : la fête !
J'ai un souhait :lorsque nous aurons à déployer dans les médias notre rassemblement, que nous désignions des personnes de la société civile, pas forcément affiliées à tel ou tel organisme, pour nous représenter.
Vous pouvez dès à présent vous manifester auprès de ma personne pour le Finistère disentus@gmail.com ou Anna pour les Côtes d'Armor afin de recenser vos contacts annavreizh22@yahoo.fr
Si des premiers volontaires se sentent l'âme du sacrifice pour les autres départements (35,44 et 56) qu'ils me contactent (il s'agit de se porter garant de la suite, les référents seront désignés dans un second temps).
Pour terminer il me semble essentiel de préciser un point sur ma personne afin de faire fuir les mauvaises ondes. Ka, femme engagée et présente lors de la manif à Guingamp, qui ne me connaît pas plus que ça, a discerné chez moi un point crucial "David, tu es un fédérateur", je lui ai répondu "c'est plus facile pour moi, je n'ai pas de problème d'égo". Avez-vous déjà vu un poète, un dessinateur, un chanteur ou un clown chercher le pouvoir, c'est simple je n'en veux pas ! Et puis le burlesque et les collants nous préservent de l'écolocentrisme.
"Le pouvoir c'est de la merde !". L Ferré.

Je vous embrasse.
Pour rappel, les conscrits de cette année : les citoyenNEs, Ingalañ, Alerte à L'Ouest, Attac 22, Conf paysanne 22, Eaux et Rivières de Bretagne 22, Sud-Solidaires 22, collectif "Bretagne sans ogm", le Comité breton de soutien aux faucheurs volontaires, Anna et l'Abeillaud.
Photos Ka 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire