A toutes les victimes de la bêticide

A toutes les victimes de la bêticide

mercredi 4 février 2015

"Tout devient silencieux". Doc sur les abeilles

Message d'Alain David (à droite sur la photo)
Ajouter une légende

Cher-e-s ami-e-s
C'est l'apiculteur professionnel qui s'adresse à vous !
Durant l'hiver 2013-2014, et ce pour la deuxième fois en 6 ans, nos collègues des Pyrénées ont subi des pertes importantes : de très nombreuses mortalités de ruches (plus de 5000!), les survivantes très affaiblies ; une cinquantaine d'exploitations ont connu jusqu'à 100% de perte. Les symptômes observés, comme l'ampleur du sinistre évoquent immédiatement un phénomène d'intoxication.
Les analyses effectuées sur abeilles, miel, pollen, ont révélé la présence d'insecticides et d'antiparasitaires destinés aux animaux et bâtiments d'élevage. L'hypothèse intoxication est confirmée.
Malheureusement, comme c'est le cas depuis de nombreuses années, les pouvoirs publics sont dans le déni et refusent d'assumer leur responsabilité (ce sont eux qui autorisent les produits qui tuent nos abeilles et contaminent tout notre environnement). A ce jour, nos collègues sinistrés n'ont reçu aucune aide ni indemnisation de leurs pertes.
Et comme syndicalisme et solidarité sont indissociables, la Fédération Française des Apiculteurs professionnels, en partenariat avec la Confédération Paysanne, organise une action de soutien aux collègues pyrénéens. Un appel aux dons d'essaims a été organisé et une grande transhumance de solidarité aura lieu fin mars 2015, vers l'Ariège, depuis plusieurs régions.
Cet événement unique dans l'histoire de l'apiculture française sera suivi par une équipe de jeunes documentaristes qui ont le projet de réaliser un film documentaire « tout devient silencieux ».
En suivant différents parcours de transhumance, ce film vise à comprendre la recherche de nature préservée des pesticides. Une problématique au cœur de l'activité apicole, celle "des éleveurs sans terres" qui relève d'une véritable chasse au trésor.
Mais, cher-e-s ami-e-s, pour que ce projet puisse démarrer, Amandine, Cornéliu et Simon ont besoin de 8000€ et ont lancé un appel à financement participatif.
Ainsi, vous pouvez apporter votre soutien à ce projet en suivant le lien suivant :
Par avance, je vous remercie et de votre attention et de votre soutien.

Un ami apiculteur professionnel solidaire !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire