A toutes les victimes de la bêticide

A toutes les victimes de la bêticide

lundi 5 octobre 2015

Oui ça URGE ! Oui au référendum du PS !





OUIçaURGE (Unions Régionales de la Gauche et des Écologistes)


A l'initiative de cette mobilisation, Alain UGUEN (qui est-il)* expose les raisons par un OUI à


OUI à des Unions Régionales de la Gauche et des Ecologistes
Mais NON à la caporalisation dont le PS est coutumier

OUI à des consultations citoyennes
Mais sous forme équitable de primaires permettant de choisir ses candidats et les priorités du mandat

OUI à la transition énergétique
Mais sans le nucléaire ni la centrale à gaz de Landivisiau à remplacer par des aides à la reconversion du tout électrique qui crée des sur-tensions en période hivernale

OUI à une agriculture de qualité
Mais NON à une agriculture industrielle dopée aux OGM et aux pesticides

OUI à la Bretagne à 5 départements et au partage des destinations aériennes entre Rennes et Nantes
Mais NON à Notre Dame des Landes

Oui à un tourisme de qualité par utilisation des résidences secondaires
Mais Non à des Center Parks

OUI à la défense des lignes ferroviaires comme Brest- Bordeaux qui irriguent le territoire
mais NON à de nouvelles lignes TGV

OUI à une Europe des Régions et des Peuples Solidaires
Mais NON aux accords transatlantiques (TAFTA, TTIP…) qui donneraient le pouvoir aux trusts sur les Etats

Si vous partagez une ou plusieurs des raisons exposées ci-dessus, vous pouvez l’exprimer en allant déposer un bulletin OUIçaURGE au référendum organisé par le PS. Mieux vous pouvez vous proposer pour distribuer des bulletins OUIçaURGE pour inviter vos concitoyens à voter pour faire entendre au PS que vous êtes pour des listes d’union mais pas pour la façon qu’il a depuis des décennies de caporaliser ses partenaires.

Merci de le signaler pour que je sache si et où cette initiative citoyenne, qui m’engage en tant que personne trouve un écho. Je pense que cela peut être l’occasion pour des réseaux militants de faire connaitre leurs luttes locales ou régionales en profitant de l’écho médiatique qui suivra cette opération et, qui sait, permettre de bouleverser les logiques partisanes en remettant les citoyens au coeur d’une démarche politique aujourd’hui captée par des professionnels. 

Nous devons faire de référendum une primaire citoyenne en mettant en avant, en concurrence avec le OUI du PS, notre propre bulletin qui devrait permettre de rallier tous ceux qui veulent d’une union qui ne soit pas caporalisation faisant de l’écologie un parti satellite du Parti Socialiste mais au contraire l’esquisse de nouvelles relations entre la Gauche et les écologistes basées sur la solidarité et le partage en évitant que le vert soit simplement un vague ripolinage du social libéralisme.

Pour réussir ce pari, il suffit que 2000 citoyens acceptent de diffuser des bulletins OUIçaURGE devant les 2000 bureaux de vote mis en place par le PS et soient présents au moment du dépouillement pour constater la répartition entre les bulletins officiels OUI socialistes et les bulletins OUIçaURGE. Ce résultat serait une bonne base de discussion pour les listes communes mais aussi pour la répartition des budgets à venir au plan régional mais aussi au plan national où l’écologie a la portion congrue. 

A chacun de s’interroger :  " ai-je envie de regarder passer le train de l’histoire pour ensuite le critiquer parce qu’il ne va pas dans la bonne direction ou ai-je envie de contribuer à écrire cette histoire même imparfaitement. ? ". Au Peuple, de l’Ecologie d’adresser un message clair à sses représentants mais aussi à leur alliés socialistes. La même revendication politique doit accompagner les relation que la mouvance écologiste doit continuer à avoir avec ses partenaires pour constituer des majorités à tous les niveaux.

Le référendum lancé par le PS peut être l’occasion de faire émerger une nouvelle citoyenneté écologiste. Nous avons plaidé depuis le 21 avril 2002 pour la nécessité de primaires de la gauche et des écologistes pour éviter de laisser au FN le rôle central de la vie politique française. Le titre du référendum pour l’unité de la gauche et des écologistes est déjà une victoire à un moment où les écologistes en parlent plus que de la gauche. Reste à donner au travers des votes de ce référendum une réalité de la diversité des opinions par la diversité des bulletins de vote.
* ancien conseiller écologiste au sein du conseil régional de Bretagne, ancien conseiller municipal de Quimper. 

Alain Uguen - alain.uguen@orange.fr - 06 82 41 39 19

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire