A toutes les victimes de la bêticide

A toutes les victimes de la bêticide

samedi 17 octobre 2015

TAFTA, BARRE-TOI !

Depuis plusieurs mois, se négocient avec les Etats-Unis, dans les coulisses de la Commission européenne, les orientations à venir du grand marché transatlantique ou plus communément appelé Tafta. Sans s'attarder sur l'opacité des échanges, des travaux et des transactions en cours, ce traité de libre échange est une nouvelle dérégulation des marchés qui s'attaquerait aux dernières citadelles que sont les affaires publiques. Il s'agit ni plus ni moins d'obliger les collectivités locales à accorder au privé les mêmes avantages que le public ou le local.

De plus, ce traité permettrait aux grosses entreprises de traîner devant une juridiction privée les collectivités locales qui ne se plieraient pas aux exigences de dérégulation. Elles pourraient, à partir de ce principe, réclamer des indemnités ou intérêts aux communes.

Pronostiquant des coups de canif dans la législation et les normes en vigueur (environnements, sociales, sanitaires,...) des communes n'ont pas attendu la fin des négociations pour manifester leur opposition à ce traité et se sont placées "Hors Tafta". Des motions, comme celle de Noizelles (04), ont été adoptées dans plusieurs villes de France (voir ci-dessous). 

Pour inciter d'autres municipalités à leur emboîter le pas, avec Cyberacteurs, nous allons mettre en place une opération type "Tafta, barre-toi !".  L'idée est de regrouper, dans une mosaïque de photos, des panneaux barrés de sortie de ville, déjà hors Tafta, à l'image des communes localisées dans les Monts d'Arrée en Bretagne.

En cliquant sur le lien qui suit, une liste des communes "Hors Tafta" a été répertoriée  :


Vous y trouverez peut-être la vôtre ou une ville à proximité de chez vous. 

Comment faire ? C'est simple. Sortez le portable du sac ou de la poche du jean, puis adressez la photo par courriel à : david.derrien@cyberacteurs.org (format de la photo en jpeg si possible).




Si votre commune n'est pas encore dans la liste, faites une copie de la motion de Noizelles et adressez-la à votre mairie pour l'inviter à se barrer d'une nouvelle étape vers plus de dérégulation, au profit d'un capitalisme de quelques uns, tout ceci au détriment d'une démocratie qui devrait être de plus en plus relocalisée, voire autogérée.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire