A toutes les victimes de la bêticide

A toutes les victimes de la bêticide

mercredi 26 septembre 2012

Pourquoi j'ai porté plainte ?



Je suis connu en tant que personnage apparaissant sous la formed’une abeille costumée répondant au nom de dédé l’Abeillaud. J’agis en tant que défenseur de la diversité biologique et de l’environnement en général.

Actuellement je suis la cible d’injures publiques et de propos diffamants apparaissant sur le site « Allez-Brest.com ». Depuis quelques jours des supporters du Stade brestois conversent sur le site et ce en toute liberté, sans aucune intervention d’administrateurs ou d’un modérateur pour filtrer ces commentaires. Le sujet de leur échange porte sur le projet de la future implantation du centre de formation du stade brestois à Plougastel-Daoulas. Les terrains choisis pour la construction de ce centre abritent une population d’escargots de Quimper, espèce protégée par le code de l’environnement et l’article L 415-3. Car en effet, je me suis affiché publiquement pour dénoncer le choix du site par BMO et la mairie de Plougastel-Daoulas.

Morceaux choisis : « Mais bordel, il faut se mobiliser, donnez moi l’adresse de ces connards !... » ou « reste une solution… quelques poteaux, un calibre de 12…. pour l’exemple » ou la publication d’une photo d’un camp concentrationnaire avec comme message « Y’a plein d’escargots là-bas. Y’a qu’à y envoyer ces écolos de merde. », dont dédé l’Abeillaud.

J’ai au préalable, dans un échange téléphonique avec la direction du stade, fait remarquer que le site officiel comprenait des liens vers des sites de supporters et notamment vers le site incriminé, et avertit de recours possibles. Il est troublant de constater l’impuissance affichée par les responsables quand il s’agit d’intervenir auprès de leurs supporters. Je ne suis pas persuadé que des sponsors du club apprécient être associés à de tels commentaires. J’ai également adressé aux administrateurs du site « Allez-Brest. com » un message de contestation, resté sans réponses à ce jour. Comme beaucoup j’attends une position ferme de la direction et de son Président, Mr Guyot, pour condamner ces infamies. L’idée m’a été suggérée d’interpeller également les joueurs, ce qui sera fait ultérieurement dans une lettre ouverte.

J’ai donc décidé de déposer une plainte en gendarmerie à l’encontre du site qui héberge  des propos diffamants de supporters, menaçants, portant atteinte à mon intégrité physique.

La question dépasse la présence d’une espèce protégée sur un site sensible. 1 département disparaît tous les 7 ans sous le béton, le mètre carré commercial et le bitume. Il est temps de stopper l’étalement urbain, comme le reconnaît aujourd’hui le gouvernement au détriment du monde rural et donc de ses biotopes et de la biodiversité et de s’opposer fermement à des projets imposés et inutiles notamment à Plougastel.

Déjà des voix s’élèvent pour dénoncer le recours d’écologistes pour stopper des chantiers et qu’il faut privilégier avant tout l’emploi et l’économie, que les espèces protégées et donc notre milieu rural et la richesse de sa biodiversité.  La prochaine étape consistera  à annoncer que l’escargot de Quimper est responsable de la crise actuelle pour expliquer le ralentissement de l’économie du bâtiment dans le Finistère.

Les injures, diffamantes et haineuses, voire homophobes,  ne sont que l’apanage d’une poignée d’individus. Je regrette que la majorité silencieuse ne dénonce pas leurs propos sur leur forum en appliquant l’autocensure, garant d’une prise de distance irrépréhensible.

13 commentaires:

  1. Bonjour,
    J'ai découvert cette "histoire" de recours dans la presse locale.
    Je trouve étonnant de déposer un recours sachant que les zones humides propice à cet escargot se trouvent en grand nombre aux abords de la parcelle concernée par le projet. Pourquoi ne pas plutôt consacrer votre motivation et votre énergie sur des espaces bien plus porteurs de biodiversité (CSOTROUR, RESTIC) ?

    RépondreSupprimer
  2. bonsoir !
    malgré votre combat noble, vous souhaitez stopper le progrès. d'autres avant vous ont essayé avec courage, si cela vous donne le sentiment d'être utile, tant mieux, mais sachez que c'est peine perdue, et vous devez déjà le savoir. une ville comme paris pousse chaque jour sur le globe, il est impossible de lutter, il faut s'adapter, comme chaque espèce sait le faire. Et je pourrais comparer votre démarche à d'autres extrémismes, comme ceux qui ne veulent pas que les choses changent, que les populations vivent ensemble et que chaque espèce reste dans son coin, et que l'on vive comme avant. La philosophie se comprend et demande du courage, mais il serait bien plus efficace de tenter de faire coexister les intérêts de tous, escargots compris, sans vouloir empêcher les autres d'évoluer. Les escargots sont protégés soit, personne ne veut les détruire ça tombe bien, pensez bien que vouloir empêcher les autres de vivre et d'évoluer va à l'encontre de vos convictions, l'humain est une espèce protégée aussi, respectez ses choix et sa volonté d'avancer et battez vous plutôt pour qu'elle puisse le faire sans nuire aux autres, des footballeurs et des escargots peuvent coexister, je pense que ce n'est pas le combat le plus difficile à remporter !
    "C'est moins le bruit des bottes qu'il nous faut craindre aujourd'hui que le silence des pantoufles", peut être j'y vois aussi le bruit de la liberté d'expression humaine qui répond à ceux qui parlent au nom des autres espèces. des lois faites par des humains viennent empêcher un projet humain, cocasse... c'est toute l’ambiguïté de notre espèce. Vous agissez de façon radicale en voulant bloquer un projet humain, vous vous exposez donc à une réaction radicale de l'espèce humaine... vous devriez vous ravir que cette espèce s’épanouit pleinement et sans contrainte pour vivre... vous qui aimez l'humour, sait on ceux que disent les escargots eux ? Et s'ils étaient ravis de voir des footeux, même vulgaires, s'agiter devant eux ?
    bref, c'est amusant sans l'être, au passage je trouve que vous décrédibilisez la cause écologiste avec votre déguisement et à vouloir vivre dans le passé. L'écologie doit s'adapter à la modernité, comme tout, sinon rien n'avance positivement(comme la loi, la religion, et le football...) - nous humains avons osé donner un droit de protection à cette espèce, et vous en êtes ravis, comme beaucoup - nous humains devrions nous donner sans recevoir ? devons nous laisser les espèces envahir notre évolution ? la loi de la nature n'est elle pas celle du plus fort ? du mieux adapté surement...
    défendre des animaux, la nature, est un noble combat qui vous honore, mais les défendre en empêchant votre propre espèce d'évoluer est contradictoire, les défendre en attaquant votre espèce est suicidaire. Si on combat notre espèce, qui va défendre les animaux ? merci de pensez à eux, ne les laissez pas seuls. Et à l'inverse d'attaquer ou d'empêcher les autres de vivre, appeler les à l'aide, et d'autres humains viendront vous aider, avec des bottes, avec des crampons, avec des casques, avec des épuisettes, avec des ballons... ne tombez pas dans le piège que vous combattez, vivre avec la nature, c'est vivre avec l'humain et sa nature, ne la combattez pas, faites le mieux pour qu'elle évolue elle aussi de la meilleure façon possible...

    RépondreSupprimer
  3. Il est toujours possible de lutter Patrick. Chaque grande réussite de l'humanité s'est vue réalisée après que des personnes se soient obstinés et aient persévéré au détriment du jugement, de leur vie, etc...

    "une ville comme paris pousse chaque jour sur le globe, il est impossible de lutter, il faut s'adapter, comme chaque espèce sait le faire"
    Comment peux-tu dire cela? C'est juste exaspérant... que penser de la cause des plus grands porteurs de paix de ce monde.

    La justice entres les hommes ou la justice envers notre planète, nos animaux, notre faune. Notre adaptation a ses limites...

    Depuis des dizaines d'années et cela ne cesse de s'accentuer, le système économique qu'a crée l'Homme est en train de l'auto-détruire de lui même.

    Je ne sais pas si nous parviendrons à calmer ce phénomène ou à le stopper et de quelle façon, mais dans tous les cas, il faudra des personnes que tu englobes dans les premières phrases de ton texte.

    Pense aux Gandhi, Mandela, King... car c'est leur cause que tu rejettes via tes propos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oser se comparer à ces grands noms ne fait que souligner votre état d'esprit. Cessez de croire que votre combat réunit les foules ou qu'il est si important, ce combat qu'est l'écologie, comme tant d'autres combats, il fallait le mener il y a bien longtemps, nos ancêtres n'ont pas assurer à temps, n'ont pas su anticiper, stopper le monde est impossible, maintenant anticipons intelligemment et pensons comment faire pour qu'un monde bétonné accueille au mieux la nature, c'est la seule solution... gandhi, mandela, king ont voulu réunir les gens, vous avez tenté de diviser, d'opposer, et maintenant d'attaquer car des gens ont réagi... votre combat noble à la base, vous le faites à l'envers... comme un certain comique, mais dieudonné lui au moins fait parfois rire... vous êtes bien plus proche de dieudo que des noms que vous citez... et pire vous jouez la victimisation, assumez au moins vouloir bloquer le projet pour protéger votre confort personnel autant qu'une autre espèce. et c'est tout à fait normal, tous les footeux, supporteurs de brest ou non comprennent ce combat et ferait de même, même si certains s'expriment avec une gouaille qui peut faire peur, si vous vivez dans la région vous devriez connaître le brestois de base, ronchon et malhonnête. Mais vous semblez vous intéresser surtout aux escargots et à ceux qui se prétendent grand défenseurs de la nature, les voisins brestois n'ont pas eu votre intérêt.
      une note importante pour défendre le forum que vous attaquez, sur celui ci, un certain basquin avait utilisé ce média pour faire connaître une cause écologique, celle de la vallée du costour et a rencontré de nombreux soutien... http://www.allez-brest.com/site-preserver-vallee-costour-t14385.html?hilit=restic
      votre démarche de ne pas aller directement au dialogue avec les principaux concernés n'a forcément fait qu'accentuer de petites tensions ou moqueries...
      bref, gandhi, mandela, king, n'ont pas utilisé des gastéropodes pour faire parler d'eux, c'est en allant vers les autres, en dialoguant et sans être procéduriers...
      bon courage quand même, continuez de se battre, c'est important, mais si ça peut se faire sans conflit avec la population de base, qui est toujours là pour tout combat... si au final le cdf se fait et que les escargots sont heureux quand même tout le monde sera content j'espère...

      Supprimer
    2. peteretseteven pour le coup je ne m'attribue pas le message du Gandhi et les autres, je ne me le permettrais pas. Vous oubliez trop vite que le recours contre le CF n'a pas été déposé par moi mais par une association environnementale avec mon approbation il est vrai, et que je n'ai réagit qu'à la diffusion de messages haineux. Et pour les soutiens, croyez moi ça ne manque pas et que je n'ai aucune utilité à en faire déballage. Ici, c'est un autre état d'esprit, ICI C L'ESCARGOT !

      Supprimer
  4. comprenez que je me mobilise sur mon territoire de vie là où les pressions s'exercent également. nous devons réagir comme des sentinelles au niveau local car de plus en plus nos écosystèmes sont impactés par les activités humaines. Pour le reste lisez l'actu récente j'étais au restic la semaine dernière pour la seconde récolte de miel déguisé en dédé

    bien à vous

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,

    Ne peut-on pas cohabiter avec les escargots ?

    A trop vouloir se servir des lois et règlements, on s'expose au retour de manivelle. Les recours abusifs contre les permis de construire sont sanctionnés, en vertu de l'article R. 741-12 du Code de Justice Administrative, d'une amende pouvant aller jusqu'à 3 000 euros. Sans compter les éventuels dommages et intérêts si le Stade Brestois décidait de se porter partie civile suite au jugement qui vous déboutera immanquablement.

    Alors oui, vous allez certainement retarder le projet, ce pour quoi, au fond, vous agissez. Cependant, je doute que cela contribue à vous rendre une image positive, et crédible aux yeux de la population, qui a d'autres préoccupations que celle de protéger des escargots, dont personne ne connaissait l'existence jusqu'à il y a 15 jours, et qui pourraient très bien évoluer aux alentours du futur Centre de formation.

    Quant à votre plainte en gendarmerie, je comprends tout à fait que votre démarche politisée vous empêche de répondre par le mépris. Faire le plus de bruit possible. A tout prix. Même celui de la crédibilité.

    RépondreSupprimer
  7. "J'ose espérer pour vous que l'on trouve trace de ces fameux escargots sur le terrain concerné... Jusqu'ici, personne sauf vous (et encore, rien ne le prouve) n'en n'a vu la couleur". Mon cher Mattias, ce paragraphe vous en êtes l'auteur je le représente car vous l'aviez supprimé. je ne peux rien pour vous si vous vous entêtez devant l'évidence; les lois et les décrets sont pondus par ceux là-même qui ne les respectent pas (le législateur, l'élu local). Vous et moi ne sommes pasles auteurs de l'article qui protège l'escargot. C'est la loi et c'est ainsi. par contre je ne vous souhaite pas d'être l'objet de menaces physiques et injurieuses c'est très désagréable et je me permettrais de vous dire que ce n'est pas à vous de décréter ce qui se passera, la plainte est entre les mains du proc' et si c'est un moyen de pression soyez plus imaginatif mattias. Juste une dernière chose puisque vous êtes comme moi très au fait des questions environnemtales, vous avez entendu parler de sécurité alimentaire ? Je vous suggère de vous renseigner car dans quelques décennies nous devrons avoir à disposition suffisamment de réserves en terre agricole pour nourrir non pas la planète mais les européens donc vous et moi (changement climatique, plantation industrielle, agrocarburant, démographie, expansion de pays émergeant, extension du bétail...).

    RépondreSupprimer
  8. Si j'ai supprimé ce paragraphe, c'est précisément parce que j'ai lu un article faisant référence à la découverte de ces escargots, après l'avoir écrit ...
    Mais dans le courage qui vous caractérise, vous souhaitez en parler ici. Bof... D'ailleurs quel est l'interet de l'indiquer ici?
    Pourquoi parler de moyen de pression? Je n'ai pas du tout compris... Je sais bien que vous êtes suffisamment déterminé à empêcher le monde de tourner en rond.
    Pour le reste, j'ai bien conscience que chacun doit avoir un réflexe écologique, mais pas au point de bloquer à ce point des projets d'envergure.
    À la longue, vous ne serez plus crédibles... Combien de % aux dernières élections ? (je ne parle pas de vous, mais des écologistes). Je pense que ça illustre votre crédibilité actuelle.

    RépondreSupprimer
  9. je pensais Mattias que vous aviez compris que j'étais un électron libre. Cette attitude me laisse énormément de marge de manœuvre et vous n'arriverez donc pas à m'associer aux écologistes réunis dans des partis et à leur résultat. Mais tout de même, vous ne pouvez pas focaliser la vie politique et les élections à la seule élection présidentielle : des élus EELV sont représentés aujourd'hui partout. Et enfin, je vous rappelle que ce n'est pas moi qui est posé un recours, j'ai déposé plainte pour diffusion de messages haineux et menaçants à mon encontre, ça ne fait pas une différence pour vous Mattias ?

    RépondreSupprimer
  10. Je ne comprends toujours pas où était le moyen de pression là dedans...
    Je pense en avoir lu quelques uns, de ces messages, qui étaient dirigés vers le groupement ayant posé le fameux recours, et non contre vous. Ceci dit j'en ai peut être loupé quelques uns.
    J'imagine donc que c'est bien le groupement qui a déposé plainte, et non vous en votre nom?

    Pour le reste je continue à penser que ces escargots ne sont qu'un vulgaire prétexte.
    J'espère bien voir le recours contre le permis de construire débouté rapidement.
    Je discuterai bien volontiers de tout ça avec vous ailleurs qu'ici, ou ce débat n'a pas grand intérêt !

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour mattias,
    prenez la peine de me laisser votre n° de téléphone par courriel et je vous appelle
    A bientôt

    RépondreSupprimer