A toutes les victimes de la bêticide

A toutes les victimes de la bêticide

lundi 20 octobre 2014

Des ex-salariés de Nutréa ont gain de cause

Rédacteur : Romain Cayla

Maison des Syndicats de Brest, 10 octobre 2014. 
« FAUTE INEXCUSABLE DE L'EMPLOYEUR » est écrit en majuscule sur le tract distribué. Après quatre ans de combat juridique, ces mots sonnent comme le début d'une série de victoires pour Stéphane Rouxel, un des quatre ex-salariés intoxiqués de Nutréa-Triskalia (site de Plouisy, 22) venus témoigner à Brest, lors de cette soirée organisée par AE2D, Solidaires et dédé l'Abeillaud.*
 
de g. à d. : S. Rouxel, S. Le Quéau (Solidaires), L. Guillou

Des témoignages directs, sans pathos, précis et documentés, de salariés près à se battre pour eux, mais aussi pour tous ceux qui vont leur succéder.
Laurent Guillou et Stéphane Rouxel, épaulés par l'Union Syndicale Solidaires et une quinzaine d'associations, et défendus par Me Laforgue, sont parvenus le 11 septembre à faire plier leur employeur au Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale de Saint-Brieuc ; ils poursuivront aux Prud'hommes pour tenter d'invalider leur licenciement pour inaptitude, et devant le Tribunal de Grande Instance, pour la mise en danger de la vie d'autrui. Pascal Brigand et Claude Le Guyader, d'autres ex-salariés dans la même situation leur emboîteront le pas.
L. Guillou pose devant le site de Nutréa à Plouisy
A Plouisy, ils sont peut-être nombreux à être victimes de cette maladie très invalidante que la MSA ne veut pas reconnaître, la MCS (hypersensibilité aux produits chimiques multiples), liée à la manutention des céréales aspergées avec des quantités extravagantes de pesticides (de 45 litres de produit pur en 2004, on est passé à 100 000 L) pour éviter la prolifération des charançons, au lieu de maintenir les silos au froid à l'aide d'une ventilation dédiée. Une solution moins chère pour Triskalia, mais à quel prix sur la santé et l'environnement ?

*Depuis, dans un communiqué de presse, en date du 18 octobre, Solidaires Bretagne fait savoir que Nutréa-Triskalia renonce à faire appel pour la faute inexcusable suite à l'intoxication de Stéphane Rouxel et de Laurent Guillou.

Ci-dessous reportage sonore de Romain pour l'émission "sur les docks" de France culture. Enregistré le 19 août 2014. Sujet : la filière industrielle de la volaille.

 http://www.franceculture.fr/emission-l-heure-du-documentaire-%C2%AB-requiem-pour-25000-poulets-%C2%BB-2014-08-19

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire